Vous êtes sur la page Accueil du Gthéâtre

f f

compteur gratuit

« Le béret de la tortue »
Comédie de Gérald Siblyeras et Jean Dell
A Boussu, les 22, 23, 29, 30 mars à 20h
Et les dimanches 24 et 31 mars à 16h
Avec : Faustine Giordano, Eric Delrée, Rosette Laguardia,
Muriel Mathieu, Davyn Capiau et le metteur en scène P.O. Bouquegneau

**********************************************************************

« Le clan des veuves »
Comédie de Ginette Garçin
A Harveng, au Café-Théâtre du G Théâtre
Les 26 et 27 avril, les 3 et 4 mai à 20h
Et le dimanche 28 avril et le 5 mai à 16h
Avec : Françoise Delporte, Josette Simon, Michèle Termolle,
Pascaline Varia, Emmanuel Dupuis, Alicia Markez, Laure Lecocq
Et le metteur en scène : Fabrice Sunou

 

l

Issu d’un rêve d’enfant de Geneviève Chevalier, le G Théâtre, plusieurs années après sa création, continue de se développer avec brio. Que ce soit dans son café-théâtre d’Harveng ou aux quatre coins du Borinage, le G Théâtre régale chaque année des milliers de spectateurs.

Chaque nouveau spectacle, qu’il soit classique ou plus contemporain, renouvelle l’exploit de faire se rejoindre le dynamisme d’une distribution originale, la vision d’un metteur en scène et le texte d’un auteur, pour le plus grand plaisir d’un public conquis.

“ G Théâtre ”: voilà bien un nom énigmatique! G... Serait-ce tout bonnement la première lettre du prénom de sa fondatrice: Geneviève Chevalier? On pourrait le penser tant l’un et l’autre paraissent indissociables depuis plus d’un tiers de siècle!

“ C’est Denis Coulon qui a trouvé le nom de la troupe, explique Geneviève, tout sourire. Lui et moi ne parvenions pas à nous mettre d’accord. Comme il était professeur de dessin, il a proposé de choisir une lettre de l’alphabet à la jolie graphie: le S ou le G. “ S Théâtre ” sonnant plutôt mal, c’est “ G Théâtre ” qui s’est imposé, tout naturellement. ”

Depuis sa création, le G Théâtre a séduit des milliers de spectateurs par l’éclectisme de sa programmation et la sincérité chaleureuse de ses spectacles. “ Nous ne présentons jamais deux fois la même chose, indique Geneviève. Le théâtre propose un si vaste choix de genre: comédie, drame, enquête, etc. Ce serait dommage de se cantonner au genre comique... même s’il fait plutôt recette. ”